19 août 1833

          Course à Chouli – Châteauvieux, toujours fort aimable, est peu désireux de parler politique devant sa femme, qui est d’un ultracisme épouvantable. J’ai revu Naville, il m’a beaucoup parlé des progrès inimaginables des arts industriels en France et en Angleterre. Il attribue la prospérité actuelle de la manufacture des glaces à ce que les directeurs des travaux, pris jusqu’ici parmi les jeunes gens de l’école, ont été remplacés par les contre-maîtres qui avaient montré le plus de talent. Grâce aux perfectionnemens introduits dans leurs méthodes de fabrication, ils sont parvenus à faire tomber les manufactures de produits chimiques de tout le nord de la France. Ils n’ont plus maintenant que Marseille à combattre. Il attribue la plus grande partie de ces perfectionnemens à la chimie dont les progrès ont été gigantesques.


Allegati:
Versione pdf

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *